Category

Créer ton activité

Category

Quelles questions se poser lorsqu’on cherche à redéfinir son projet de vie?

Comment aller vous trouver le but de votre vie? La plupart des gens ne savent comment reprendre à cette question, même si ils se la posent : comment trouver le sens, le but de ma vie?

La peur inavouée d’un future qu’on n’ose pas s’imaginer.

Aujourd’hui la majorité a trop peur d’explorer une myriade de possibilités qui ne seraient pas « conforme », qui les mèneraient trop hors de la relative et deceptive sécurité des sentiers battus et reconnus . Ils ne savent même pas par où commencer pour élargir leur horizon, savoir comment utiliser tous leurs talents, s’épanouir sans se culpabiliser.

Mais peut être est-ce plus facile lorsque vous commencer par une question assez simple- Etes vous satisfait, pleinement en harmonie avec ce que vous faites, ce que vous vivez aujourd’hui? Sautez-vous du lit en chantant a tue tete que la vie est belle? Comment vous sentez vous les dimanches soirs, ou pires les lundi matin en reprenant le chemin du boulot?

Parfois on commence a faire quelque chose parce que on n’a pas vraiment d’autres choix – du moins c’est ce qu’on nous fait croire. On a juste .. hum traversé la rue et on est « tombé »sur quelque chose qui nous permettait de finir les fins de mois. Mais pas de passion , ou même carrément la haine pour cette activité en laquelle on n’a ni intérêt , ni attirance.

C’est peut être travailler pour une société dont les buts ne sont pas en accord avec votre propre éthique et parfois on ne s’aperçoit que beaucoup plus tard que la voie que l’on a pris ne correspond vraiment pas a ce que l’on a envie de faire.

Comme dire a un horticulteur d’aller faire la plonge en traversant la rue..

Et nous  , nous grandissons aussi- pas seulement physiquement bien sur, mais intérieurement . Et nos intérêts se transforment – par contre notre activité suit rarement ces changements. et tout cela fait peur.

Très peur même au point que nous sommes pétrifié à l’idée de sortir de notre zone de comfort, de réfléchir pour nous mêmes et de passer de l’espoir furtif à l’ acte irrémédiable .

Si vous ne pouvez pas respirer avec joie et sérénité chaque matin, il y a quelque chose de dramatiquement  terrible dans votre vie. Et vous êtes le / la seule a pouvoir le changer, le/ la seule qui peut troquer le « survivre »au « vivre » .

Le changement ne peux s’effectuer que lorsque vous vous autoriser à le concevoir, à le formuler, à lui donner vie, comme nous disons dans la langue courante si pleine de sagesse que l’on oublie d’écouter.

Et puis il y a un autre problème , peut etre encore plus embêtant que les autres

Ici , on a toujours peur de gagner trop. On se plaint bien sur de ne pas avoir assez mais on se raconte des tas d’histoire sur le fait qu’on a vraiment pas besoin/ droit/ espoir de gagner plus. Quelque part, on ne se permet pas de concevoir sa vie au de la d’un certain seuil que l’on s’est laissé mettre dans la tête .

Un ami a récemment conduit un sondage, en posant la question à ses clients : combien voulez- vous gagner tous les mois pour vivre totalement confortablement et heureux et la réponse a abasourdi plusieurs d’entre nous en réalisant que la moyenne atteignait a peine les 5000€ par mois. ( seulement parce que quelques réponses étaient bien au delà – on était sinon au ras des 2000 € / mois.

Est-ce la ou nos habitudes de se rabaisser constamment pour passer sous la barre de la notoriété nous a conduit à nous positionner ? Est- on un villain – méchant lorsque l’on peut assumer un projet de vie où les revenus sont en symbiose avec ce projet et non cette croyance ridicule que l’on accepte d’avaler?

La deuxième surprise de ce sondage était de constater, que en effet, les personnes interrogées , bien que prenant des formations pour améliorer leur quotidien ne pouvaient dans de trop nombreux cas , absolument pas s’imaginer un style de vie où ils feraient les choses entièrement différemment et prendraient comme mesure non pas ce que les autres pensent d’eux, mais ce qu’ils se sentent, au plus profond d’eux -même attristés de ne pas pouvoir réaliser.

Ton projet de vie est donc UN projet qui me tient particulièrement à coeur de faire connaitre, car nous avons tous le droit, je dirais même le devoir de s’élever au plus haut de nos possibilités de découvrir que nos talents ne sont jamais épuisés si nous le devisons pas arbitrairement nous mêmes .

Mais comment faire? par où commencer? Où trouver les guides, les mentors qui vont nous faire sortir de nos gonds habituels et nous donner la confiance en nous de sortir de ces boites où on s’acharne à vouloir nous enterrer ?

Si vous ne lá avez pas encore visionné , j’ai fait une petite video récemment qui décortique nos peurs, nos anxiétés et commence a vous donner des suggestions pour voir votre vie autrement .

Autrement c’est a dire en ne réfléchissant plus des profondeurs où vous êtes en essayant de « monter la pente ». Non cela ne vous mènera jamais à tout ce que vous pouvez vivre car c’est un peu comme marcher dans le noir en tâtonnant autour de vous les yeux bandés.

Il existe une autre façon de faire les choses, beaucoup plus audacieuse, mais également beaucoup plus sure curieusement et c’est de partir de la vision que vous developer de votre situation de vie idéale et définir a rebours les étapes que vous allez suivre pour y parvenir.

Vous éliminez ainsi les parcours inutiles, ceux qui vous minent au lieu de vous élever , ceux qui vous conduisent dans des allées sans issue, ceux qui partent dans tous les sens et zappent votre force vitale.

En suivant ces idées qui ont permis aux genies du monde entier de s’épanouir et sortir leurs chef d’oeuvres du fond de leurs tripes, vous allez aussi doucement vous habituer à oser penser différemment et donc agir différemment .

C’est pourquoi j’ai crée ton projet de vie et continue à developer ce concept; pendant des années je ne comprenais pas que beaucoup d’entre nous étaient resté coincés dans les élévateurs des idées reçues. Mai en continuant à examiner ce qui se passait j’ai aussi compris qu’il fallait reprendre les choses doucement et souvent a zero.

Car ce qui nous entrave n’est jamais ou vraiment très rarement un manque de compétence dans un domaine exotique- De nos jours nous  pouvons quasiment nous mettre quelques heures sur le net et décortiquer comment faire ceci ou cela . Non ce qui nous entrave c’est notre propre état d’esprit, les contraintes que l’on s’est forgé , la façon dont on a accepter de voir sa vie et de la mener.

Heureusement avec un peu de petits coup de coude amicaux , on peut se désenclaver et réaliser tout d; abord que oui on peut, il est possible , vraiment desirable et utile de repenser ce que l’on fait tous les jours , pourquoi on le fait et comment on pourrait mieux se sentir et être si on choisissait une autre voie.

C’est bien la premiere étape, mais celle ci conduit à libérer votre pensée a vous permettre de rêver et en suivant de définir, concevoir et mettre en place d’autres options

Join the Facebook page here 

Librement votre

Liane

Pin It on Pinterest